UNIKIS : Les autorités de l’Unikis chassent les étudiants d’un des homes de l’université

Suite à la manifestation des étudiants réclamant la libération de deux des leurs arrêtés par la police pour leur présumée implication dans un meurtre, et vu les dégâts que celle-ci a causés, les autorités académiques de l’Université de Kisangani ont décidé ce vendredi 8 février 2019 de déguerpir les étudiants du complexe Elungu qui est l’un des cinq homes érigés sur le site universitaire, situé dans la commune de Makiso.

La décision de déguerpissement a été prise par les corps académique, scientifique et administratif, technique, ouvrier de l’université suite à la « barbarie » des étudiants à leur endroit. Sachons que le complexe Elungu est situé à côté du bâtiment administratif devant lequel les restes des engins incendiés sont encore visibles.

En dehors la décision du déguerpissement, les autorités ont décidé de réaffecter le complexe Elungu à d’autres fins, le rachat par les étudiants des biens brûlés ainsi que les sanctions exemplaires et sans complaisance à l’encontre des étudiants auteurs de l’incident.

Au total, l’UNIKIS compte cinq homes à savoir le complexe Elungu, village Koli, Boyoma I pour les filles, Boyoma II pour les garçons et Wagenya.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s