Le mouvement des professeurs catholiques de l’UNIKIN exige l’effectivité de la gratuité de l’éducation

Au cours de la tenue à Kinshasa de la première matinée scientifique sous le thème « défi de l’éthique, vers une éthique de la science objective et les défis du développement culturel » , le mouvement des professeurs catholiques de l’Université de Kinshasa (MPC/UNIKIN-ISTM) a exigé du gouvernement l’effectivité de la gratuité de l’éducation tant dans l’enseignement primaire et secondaire que dans l’enseignement supérieur ce, dans tout le territoire congolais à partir du 03 septembre 2018 , date fixée pour la rentrée scolaire.

Le professeur Ngindu a relevé le fait de mener des actions palpables afin de permettre aux enfants d’aller à l’école sans contraintes comme le renvoi à cause d’une quelconque dette scolaire dès la promulgation et la mise en vigueur des textes y afférents. Monsieur l’abbé Ngindu a soulevé la nécessité d’une mise en valeur des sciences ainsi que leurs approches , méthodes et résultats afin de réinsérer l’importance du patrimoine traditionnel, culturel et éducationnel , créer un pont entre la science moderne et la culture ancestrale et installer un climat favorable aux changements sociaux , politiques et économiques. Monsieur l’abbé Ngindu a exhorté l’audience à la création de diverses activés éducatives telles que les colloques , les séminaires, les ateliers , les conférences ou les théâtres afin de propager des valeurs sociales positives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s