Steve Mbikayi traque les détenteurs de faux doctorats: le prof Victor TIGEKISA, la première victime.

Le ministre de L’ESU a initié depuis un temps une enquête sur les professeurs détenteurs des faux doctorats « obtenus » à l’étranger.

Cette enquête porte ses fruits car la première victime est en effet Victor TIGEKISA, professeur à L’Institut Nationale des Bâtiments et Travaux Publics.
Ce dernier se ferait passer depuis près de 20 ans pour détenteur d’un diplôme de licence à l’Université de Lubumbashi et d’un doctorat à l’Université Libre de Bruxelles alors qu’il n’est qu’un simple gradué.
L’Université de Lubumbashi reconnaît ne lui avoir accordé que le diplôme de graduat.

Le ministre de l’ESU a auditionné Victor TIGEKISA à son bureau et a mis le professeur devant le procureur de la République avant sa révocation.

A lire :RDC : 5 défis de l’enseignement supérieur congolais

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s