UPN : Les professeurs menacent de grever dans 15 jours

Les Professeurs de l’Université Pédagogique Nationale (UPN), à l’issue d’une assemblée générale tenue ce mercredi 7 février 2018, ont décidé d’aller en grève dans les 15 jours qui suivent, donc le 22 février prochain.

La nouvelle de la grève surprend tout le monde pendant qu’on pensait avoir oublié la problématique sur le taux de paiement des frais académique après la décision du ministre de l’ESU Steve Mbikayi de ramener 1 dollars à 920fc.

Les causes de leur menace de grève

Les professeurs affirment que ça fait cinq mois qu’ils sont impayés et au dessus de tout, la décision du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de placer le taux à 920fc ne permet pas un bon fonctionnement de l’institution.

Ce que le professeur David Lubo de l’Université de Kinshasa avait déjà dénoncé il y a quelques semaines.

A lire : Taux à 920, un déficit dans la prime du personnel des universités

Les 15 jours qui suivent risque d’être mouvementés au sein du ministère de l’ESU. En effet si il n’y a aucune réaction, tous les professeurs de l’Université Pédagogique Nationale iront en grève à partir de ce 22 février 2018.