6 astuces incontournables pour survivre dans la peau d’un étudiant

La vie oscille entre plaisirs divers et terribles maux. Et quoi de plus plaisant que de dégainer des astuces quand il y a des trucs incontournables qui se dressent sur ta route d’étudiant(e) heureux(se) et insouciant(e) ?

Alors voyons ce que c’est :

1. Ne pas acheter de livres ou syllabus neufs 

C’est une nouvelle année académique et la plupart d’entre nous ont souvent besoin des objets classiques tous neufs comme si on était encore aux humanités (désolée!). Les programmes varient peu d’une année à l’autre, et les étudiants de la promotion avant toi n’ont sûrement que faire de leurs vieux bouquins ou syllabus… leur demander, surtout si tu as ciblé l’ »intello » qui avait scrupuleusement surligné et annoté le livre, te facilitant involontairement le travail !. Achetez si le professeur l’exige, vous ne pouvez qu’optemperer.

2. Un smartphone qui fonctionne

Étudiant connecté ? Vous l’êtes. Le téléphone remplace de plus en plus les notes en papier, tout se fait dans cette petite boîte généralement en métal ou en plastique. Donc avoir un smartphone devient presqu’impératif pour vous.

Il coûte tellement cher qu’il faut apprendre à protéger votre écran.

Un petit coup sur le sol et voilà ton écran tactile tout pété qui fait une belle fissure…, te donnant une envie de jeter le téléphone tellement il devient laid! 50 $ chez le réparateur, ça fait un peu cher payé les deux secondes d’inattention. Mais réjouissez-vous, camarades maladroit(e)s , il existe une solution toute simple : la protection d’écran en verre ou en plastique !

De quelques millimètres d’épaisseur, elle coûte maximum 10 $ et n’empêche absolument pas l’écran tactile de marcher. Comme elle est fine, elle n’est pas non plus incompatible avec une coque protectrice, et ça coûte vraiment moins cher de la changer .

3. Google est (réellement) ton ami!

Il te suffit de mettre ta recherche et d’ajouter à la fin du site : tchikeva.com (donc site: + le site , sans espace surtout). Tous les résultats proviendront du site en question !

Dans les autres trucs funs, il y a bien évidemment la recherche de termes exacts qui est un secret de polichinelle ( il te suffit d’encadrer ta recherche de guillemets à l’anglaise, et exit les approximations.)

Plus essentielle pour toi qui cherche toujours des sources et documents universitaires : la recherche par type de documents . Car oui, il est possible de chercher directement des documents dans Google, via la recherche, le type du fichier; + le type de document. En général, pour la vie étudiante, nous cherchons plus les fichiers PDF et/ou Power Point. Tout ceci est possible sur Google, tu peux rechercher tous les types de fichiers que tu souhaites.

4. Pendant les révisions, bloque les distractions

La distraction est ton ennemie, et elle est incarnée dans la technologie, cet aspirateur à minutes. Du coup, parfois plutôt que de se forcer, le mieux c’est de ne pas se laisser la possibilité d’être détournée du droit chemin (c’est-à-dire celui du non repiquage d’année scolaire).

bloquer peu ou tout ce qui est bien sur les interwebs pour une durée limitée, comme cette extension Chrome qui supprime purement et simplement l’accès à ton fil d’actu Facebook, ou cette autre extension , qui bloque l’accès à certains sites sélectionnés quand elle est active.

Internet regorge d’autres petits bijoux gratuits pour le mettre hors d’état de nuire, n’hésite pas !

5. Protéger tes mirettes des écrans

Passer toute la journée à bûcher un document ou tes cours sur un ordi, c’est assez mauvais pour les yeux et la tête , abreuvés de la lumière artificielle propre aux écrans, appelée lumière bleue.

Alors pour t’en préserver, il existe des petites appli et extensions comme

Flux pour PC et Twilight pour smartphones. Idéalement, il ne faut pas oublier de les activer le soir avant de te coucher pour atténuer les effets néfastes des écrans sur le sommeil.

6. Faire des présentations originales

Ras le bol des présentations qui n’épatent personne ? Apprenez très vite à utiliser Power Point ! Bien entendu c’est pas le gros lot du travail, il y a le fond de ton texte qui compte, mais vos PDF peuvent toujours faire l’affaire en évitant bien entendu un copier coller.

Bienvenue dans la peau d’UN ÉTUDIANT.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s