LES UNIVERSITÉS DE LA RDC ET LES GRANDES QUESTIONS

Nous sommes souvent nombreux à nous demander comment s’orienter, où aller étudier, est-ce une bonne université pour moi ?

Ce n’est souvent pas évident d’être sûr d’avoir trouvé la meilleure université pour commencer à tracer son avenir.

Pour certains la question ne se pose pas, ils choisissent d’aller dans une université par influence, par obligation ou par manque de moyen financier. D’autres par contre, se posent la question et très sérieusement, et pour eux seule la meilleure université compte !

Le monde 2.0 rempli d’innovation et de folie numérique demande d’avoir une culture ouverte, une formation de pointe et une imagination débordante pour faire face à la concurrence. Tout comme les grandes entreprises, les universités, aujourd’hui, sont compétitives en voulant donner la meilleure éducation et une formation de qualité à tous les étudiants en quête de connaissance.

L’étudiant congolais mérite, au même titre que les autres étudiants du monde, de bénéficier de cette éducation de qualité en prenant avantage de la rivalité que se portent toutes les universités entre elles. Alors l’on se pose encore une question : Est-ce que les universités en République Démocratique du Congo en valent la peine? sont-elles viables?

IMG-20170723-WA0002
Université Catholique du Congo

Annuellement, il se fait une évaluation de toutes les meilleurs universités dans le monde sur base de plusieurs critères.

En Afrique, dans le domaine de l’enseignement supérieur, les établissements sont classés par diverses institutions et publications. Les trois classements internationaux qui captent le plus l’attention des médias sont le Times Higher Education World University Ranking,  le Shanghai Academic Ranking of World Universities et le Webometrics Ranking of World Universities. Tous les trois classent des institutions universitaires selon un nombre restreint d’indicateurs quantitatifs pour établir une hiérarchie.

Dans leur publication pour l’année 2017 en février, il s’avère qu’aucune université ne se soit distingué pour obtenir une place parmi les 200 meilleures universités en Afrique et ce, selon leur critères nos universités ne sont pas convenables.

Cependant dans une autre publication du http://www.campus-togo.com une seule université dans toute la RDC s’est démarqué. L’université de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga,malheureusement sans critère de sélection pour la soutenir. Ce qui détruit encore plus la crédibilité de nos diplômes au niveau africain et international.

Ainsi par rapport à ses résultats, certains étudiants interrogés accusent le coup en dénonçant les erreurs du pays et raisons internes gravement négligés entre autre la corruption, les points sexuellement transmissibles, le manque de grande bibliothèque, critères d’éligibilité et de recrutement aléatoires, la négligence des formés dans leur auto-formation, le taux d’analphabétisation des étudiants élèvé, incapacité de transmission des connaissances par les formateurs, l’obtention des diplômes sans capacité intellectuelle au niveau, mauvaise condition didactique, infrastructures inadéquates, négligence de l’Etat et système éducatif défaillant sans réel efficacité sur le marché de l’emploi.

Dans certains pays occidentaux principalement anglophones, les diplômés venus de la RDC, sont de moins en moins considérés, la mauvaise réputation de l’éducation et de la situation en général du pays en plus de toutes les reproches citées ci-haut.

Il est clair qu’un appel vif est adressé aux consciences estudiantines. Que les étudiants en tiennent compte et se rappelent qu’ils sont les résultats des universités du pays et de ce fait, ils ont la responsabilité  de redorer le blason de ce pays et de son éducation.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. kabadvices dit :

    D emblée, il sied de noter que effectivement les universités c’est congolaises d un point de vue « critères internationaux « , sont hors jeu. Mais il y a une autre réalité: pourquoi ces mêmes étudiants, ou mieux ces mêmes diplômés, d universités dites de « seconde zone » sont très appréciés sur le marché de l’emploi d un point de vue international que d un point de vue efficacité lors de leurs parcours dans ces fameuses universités « reconnues »? ?
    Moi je pense, pour ma part, que certes nous devons améliorer d un point de vue infrastructures et standards internationaux; mais quant à l enseignement quoiqu’ on doit faire mieux, nos étudiants (les vrais et non pas ceux qui figurent juste sur les listes des universités ) sont de très bonne qualité.
    Comme nous le répété l’ de mes enseignants « L université ce ne sont pas les batisses, encore moins les professeurs qui vous donnent cours, mais plutôt ce que vous faites de tout cela « .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s