Astuces pour bien étudier ses leçons

images

Au risque de décevoir ceux qui recherchent la recette secrète de la réussite académique, on reconnaîtra d’emblée qu’il existe autant de méthodes de travail que d’étudiants et d’étudiantes.

Toutefois, puisque toutes les méthodes de travail intellectuel ont en commun de nécessiter un minimum de concentration, certaines règles de base s’appliquent. La concentration est l’orientation de l’ensemble de ses activités mentales vers un seul objet. Ce n’est pas un état passif. Au contraire, elle demande de mobiliser ses énergies pour fixer son attention sur la tâche à accomplir. Le travail intellectuel peut donc épuiser rapidement l’étudiant ou l’étudiante qui omet de s’y préparer adéquatement.

Le choix d’un environnement de travail favorable permet de conserver une concentration maximale le plus longtemps possible. Le principe à respecter est simple : l’attention que l’on accorde à son environnement est soustraite à celle consacrée à la tâche. Plus les occasions de se distraire sont nombreuses et plus il faut mettre d’effort simplement pour penser à étudier! Voici quelques aspects d’un environnement de travail que vous pouvez contrôler.

Un endroit propice à la concentration

Certaines personnes sont capables d’étudier même dans le brouhaha d’un autobus bondé. Il s’agit évidemment d’une minorité d’entre nous. Pour les autres, le choix d’un endroit paisible et habituel diminuera les chances de se faire interrompre. Un bon éclairage et un support solide (gardez votre fauteuil préféré pour la détente!) favorisent aussi le travail intellectuel.

De la musique?

Écouter de la musique peut parfois aider les personnes qui craignent de voir leurs pensées « s’envoler » lorsqu’elles travaillent. Il faut toutefois trouver une trame sonore adéquate. Un rythme bien connu et qui incite à rester actif est un choix intéressant. Évitez la radio : les annonceurs et animateurs sont payés pour captiver votre attention.

Une surface réservée au travail

Votre bureau semble toujours se remplir d’éléments disparates? Avant de vous mettre au travail, assurez-vous de mettre de côté tout ce qui n’est pas nécessaire pour la séance d’étude prévue (liste d’épicerie, revues, photos, etc.). Ensuite, vérifiez si vous avez sous la main tous les outils nécessaires (dictionnaire, crayons et marqueurs, manuels de cours, etc.).

Si votre ordinateur se trouve sur votre surface de travail, éteignez-en l’écran lorsque vous ne comptez pas l’utiliser. Ainsi, vous serez moins tenté d’aller lire vos courriels.

Se préparer au travail intellectuel

La concentration est fragile car ce n’est pas une disposition normale de l’esprit.

Si vous sentez que votre motivation fait défaut, n’hésitez pas à consulter le guide sur la motivation et l’organisation du temps.

Lorsque vous vous concentrez, vous demandez à votre esprit d’abandonner un plaisant état de repos pour un travail plus exigeant.

——————-

Adopter de nouvelles méthodes de travail intellectuel peut sembler ardu. Courage! C’est en persévérant que vous développerez de bonnes habitudes qui vous serviront tout au long de votre formation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s