Parlons du cadre théorique

Cinq questions d’un étudiant en Sciences de l’information et de la communication autour du cadre  théorique de recherche

Par

Rodrigue NZELOKULI BAMPELE

Chercheur indépendant en SIC

Ancien élève de l’ENA

                                                                    

Résumé

Le cadre théorique est l’un des éléments le plus redouté des étudiants. Un cadre théorique bien construit vous offre une base de recherche solide et un bon support pour le reste de votre mémoire. Il fait l’objet de plusieurs questions auprès des étudiants. Ces questions se résument dans les suivantes : Mais qu’est-ce qu’un cadre théorique ?  À quoi sert-il ? Je vais  savoir, dans le cas de ma recherche, comment je vais trouver un cadre théorique qui correspond à mon sujet ? Mais est ce qu’il y a une structure bien déterminée dans la rédaction de son cadre théorique s’il te plait ? Est-ce qu’on est tenu à n’utiliser que le cadre théorique de son domaine de recherche s’il te plait. Je vais dire est ce que je peux utiliser le cadre théorique de la sociologie alors que je suis en communication ? Mais est ce qu’il est possible de construire un cadre théorique ne fonction de son sujet ? C’est pour répondre à ces questions que nous avons eu l’idée de présenter les réponses à ces différentes questions sous la forme d’une conversation.

⃰⃰⃰  ⃰⃰  ⃰  

Rod ! J’espère que tu vas bien. Moi aussi, je vais bien. Excuse-moi de te déranger. J’ai une préoccupation. Je suis en pleine préparation de mon projet de recherche de mémoire de Master pour l’an prochain. Je pense que tu le sais : le cadre théorique est un point important de la rédaction. Cependant, j’éprouve une difficulté à ce sujet. J’ai du mal à comprendre ce que je fais. Ma question est donc la suivante. Qu’est-ce qu’un cadre théorique ?

Je suis content en te lisant. Je ne peux que constater avec joie ton souci à comprendre ce que tu fais et c’est un signe d’intelligence. Mais tu peux t’assurer d’une chose : tu n’es pas la seule à éprouver des difficultés autour du sujet pour lequel tu demandes éclairages. Le cadre théorique est effectivement une grande difficulté pour les étudiants. Tu peux t’assurer que ça l’a été aussi pour nous, quand nous fumes étudiants il y a de cela trois années. Le cadre théorique est l’un des éléments le plus redouté des étudiants. Un cadre théorique bien construit vous offre une base de recherche solide et un bon support pour le reste de votre mémoire.   Je vais répondre à ta question : c’est quoi un cadre théorique ? La science a son langage. Mais je vais essayer  d’être très simple dans la définition en l’empruntant de Mace.

Je vais recourir à un auteur pour te définir ce qu’est un cadre théorique.  Il s’appelle Mace. Selon cet auteur, le cadre théorique est une structure potentielle d’explication d’un sujet ou d’un problème que soulève une recherche qui comporte un certain nombre d’éléments. Elle comprend d’abord des postulats qui traduisent la vision des choses sur laquelle elle s’appuie ainsi que des concepts qui permettent de cerner et de classifier les phénomènes à étudier. Elle précise, par des propositions, l’ensemble des relations postulées entre les différents concepts et sous-concepts de l’approche et pose quelques hypothèses sur des relations entre concepts qui, si elles peuvent être vérifiées et confirmées, pourront être transformées en lois générales ou en généralisations théoriques. Ce n’est que lorsqu’on aboutit à de telles lois générales que l’on peut parler de théories

Dis-moi ! Ai-je répondu à ta question mon Ami ?

Pas tout à fait Rod. Mais non Rodrigue ! C’est trop savant ça ! Je ne t’ai pas très bien saisi.

Ah ! Lol. Rappelle-toi. Je t’avais prévenu. La science a son langage que l’on peut traduire autrement. Tu as de la chance. Je vais puiser dans mes ressources d’Agrégé de l’enseignement pour te le faire comprendre cette fois ci.

Tu retiendras ce qui suit : le cadre théorique sert principalement à présenter un cadre d’analyse et à généraliser des relations théoriques déjà prouvées dans d’autres contextes pour tenter de les appliquer au problème. » (Laramée et Vallée:1991)

Maintenant c’est clair. Mais ce n’est pas fini. Je sais ce qu’est un cadre théorique. Oui ! C’est vrai. Mais à quoi ça sert ce fameux cadre théorique s’il te plait ?

Après avoir établi la problématique et la(les) question(s) de recherche, il est important de déterminer les théories et les idées préexistantes en lien avec le sujet choisi (c’est ce que nous avons nommé cadre théorique. Tu te souviens ?).

Le cadre théorique ou référence théorique donne « un cadre » à vos recherches et prouve que vous connaissez les concepts, les théories et les modèles clés reliés à votre sujet. La sélection des définitions et des modèles indiquera la direction de votre recherche, car ces choix détermineront la construction des différentes étapes de votre projet. Le cadre théorique amène également une justification scientifique à vos recherches : il démontre que celles-ci ne « sortent pas de nulle part » et qu’au contraire, elles possèdent de solides fondations scientifiques.

Je voulais autrement te dire que toute recherche qui ambitionne de se hisser à un niveau scientifique doit être menée dans un cadre théorique explicite. Le cadre théorique permet en effet de préciser le sens donné aux concepts manipulés. Il assure une lisibilité du texte tout en permettant une articulation entre les différentes parties, de manière à faire du travail un ensemble cohérent, permettant ainsi une interprétation pertinente des données recueillies. C’est une des conditions à remplir pour partager les résultats avec la communauté scientifique.

Je vais répondre très explicitement à ta question. A quoi ça sert un cadre théorique ? Le cadre théorique   sert à : Appuyer  et renforcer la problématique;  à clarifier des concepts et Permet de définir un concept et le modifier pour l’arrimer à notre problème de recherche.

Merci beaucoup Rod. Je le sais maintenant. Mais ne te fatigue pas. Ce n’est pas fini. J’ai une autre question Mon frère. Je vais alors savoir, dans le cas de ma recherche, comment je vais trouver un cadre théorique qui correspond à mon sujet ?

Comme indiqué ci-dessus Mon cher Ami, il est important de citer dans le cadre théorique les théories et idées existantes pertinentes. Tu dois également définir les termes clés de ta problématique ainsi que vos questions de recherche ou hypothèses. L’une des premières étapes est donc d’identifier ces concepts. Ensuite, définir et évaluer les concepts, théories et modèles pertinents.  Une revue de la bibliographie sert avant tout à déterminer comment d’autres chercheurs ont défini ces concepts clés. Vous devez ensuite comparer les définitions proposées par les différents auteurs. La dernière étape est de choisir la définition qui correspond le mieux à votre recherche tout en justifiant votre choix. Il est également important d’indiquer s’il existe des liens notables entre ces concepts. Vous devez aussi décrire toute théorie ou tout modèle en lien avec vos concepts clés et expliquer en quoi ils s’appliquent ou non à votre propre recherche.

Tu devras noter que le cadre théorique peut être utilisé pour répondre aux questions descriptives qui nécessitent seulement des recherches bibliographiques. Par exemple, seule la théorie permet de répondre à la question suivante : « Quel est le lien entre la fidélité et la satisfaction du client ? ». A contrario, une sous-question, telle que « les clients en ligne sont-ils satisfaits de la société X ? » ne trouvera pas de réponse dans cadre théorique car des recherches sont nécessaires pour y répondre. Le cadre théorique (et la revue bibliographique qui le structure) peut aussi être utilisé pour analyser des découvertes et des hypothèses existantes. Il peut également servir à formuler et à évaluer vos propres hypothèses qui seront ensuite testées lors de votre recherche quantitative ou qualitative.

Rod !  Mais est ce qu’il y a une structure bien déterminée dans la rédaction de son cadre théorique s’il te plait ?

Tu sais, tu es très protocolaire mon Ami. Tu dis à chaque : s’il te plait. Bonne attitude. Mais sens-toi libre et pose librement tes questions. Je suis là.

Il n’y a pas de règles préétablies  mon Ami, pour la structure du cadre théorique. Le plus important est de créer une structure logique. Tu peux le faire en t’appuyant sur tes questions et/ou hypothèses de recherche et certains termes clés.

Par exemple, tu peux rédiger une section ou un paragraphe qui reprend chaque question, hypothèse ou concept clé. Dans chaque paragraphe, tu  peux ainsi explorer les théories et les modèles qui sont pertinents pour cet élément.

Je te vois venir. Tu voudras sans doute savoir aussi quelle longueur doit avoir le cadre théorique.

Une nouvelle fois, les règles ne sont pas vraiment précises, mais en général un cadre théorique doit faire entre trois et cinq pages. Tu peux  y inclure des graphiques ou tableaux pour donner une explication plus claire. Cependant, si tu  manques de place, tu peux placer ces éléments dans l’annexe.

Dis-moi Rod ! Est-ce qu’on est tenu à n’utiliser que le cadre théorique de son domaine de recherche s’il te plait. Je vais dire est ce que je peux utiliser le cadre théorique de la sociologie alors que je suis en communication ?

Les SIC disposent de méthodes et de concepts permettant d’étudier différents types
d’objets et de phénomènes y compris les plus actuels et les plus complexes. Certains
objets d’études combinés à des terrains spécifiques suggèrent parfois de sortir du cadre
théorique établi par les SIC et de faire appel à des références théoriques classiques –
jugées parfois comme très anciennes – ou encore à des références relevant d’autres
disciplines éloignées des SIC ; ceci tout en travaillant sur une problématique relevant des SIC et en adoptant une approche communicationnelle précise et bien établie.

Je dirai que oui on peut recourir au cadre théorique d’autres disciplines pour étudier une question. La nature du sujet combinée à la nature interdisciplinaire des SIC elles-mêmes, impose l’élargissement à d’autres disciplines plus anciennes ou ayant traité des représentations sociales sous d’autres angles.

Mais tu dois démonter l’ancrage de la recherche en SIC. Tu devras être  conscient des ancrages et des traditions épistémologiques bien établis des disciplines mobilisées et de leurs différences avec les SIC et  clairement explicité l’approche communicationnelle  dans ta démarche.

En sommes mon Ami, sache que les Sciences de l’information et de la communication ont  une avantageuse spécificité qui les caractérise : l’ouverture à d’autres sciences.

Rod !  J’ai compris que l’on peut adopter un cadre théorique. Mais est ce qu’il est possible de construire un cadre théorique ne fonction de son sujet ? 

Je me dois avant de répondre à ta question dire qu’il existe quatre sources auxquelles vous pouvez recourir pour trouver  son cadre  théorique de recherche : sa propre connaissance par expérience, les théories et les recherches existantes, les recherches exploratoires et l’intuition.  

Je reviens pour dire que les projets des étudiants semblent souvent ignorer systématiquement ce que les auteurs puisent dans leur propre expérience pour l’étude des environnements ou des questions qu’ils ont choisis. Il est clair que l’on peut donc construire son cadre théorique. Mais c’est un exercice délicat.

En d’autres termes, le contexte théorique d’une  étude devrait être  construit et non trouvé. Il intègre des éléments empruntés ailleurs, mais la structure et la concordance globale sont le produit de  l’élaboration et non un donné préexistant. Il est important de prêter attention aux théories existantes et aux recherches pertinentes pour ce que l’on peut projeter d’étudier parce que ce sont souvent les sources principales pour comprendre ce qui se passe avec ces phénomènes. Cependant, ces théories et résu1tats sont parfois défectueux ou trompeurs et vous devez examiner de façon critique chaque élément du matériau existant pour en apprécier la validité et l’utilité en vue de construire la théorie informant le mieux votre étude.

Merci Rodrigue pour toutes les explications que tu m’as fournies ! je me donne le devoir de partager ces informations précieuses à tous et à toutes. Je reviendrai pour d’autres questions Ainé. Merci une fois de plus.

Je t’en prie Mon Ami. C’était un plaisir pour moi.

 

⃰⃰⃰⃰  ⃰⃰⃰  ⃰

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s