Chapitre 2 : La peur du lendemain

Cookie-Lyon-Style-look-empireSeason-213-683x1024Le soir, elle appela sa sœur chérie Mandy qui se trouvait à Kinshasa ;

  • Allô ?
  • Oui, allô ma chérie, ça va ?
  • Ça va
  • Tu es sûre ?
  • Ouais mais je crois que j’ai un peu craqué
  • Explique-toi
  • Tu sais bien de quoi je veux parler
  • Tes amours ?
  • Oui
  • Quoi ? Qui t’a malmené, qui a provoqué ma Taiana ?

Souriante en pensant à quel point sa sœur tenait encore à elle ;

  • Personne, juste que je suis fatiguée de la vie en solitaire
  • Mais tu as Cédric
  • Oui, mais je veux maintenant d’une relation amoureuse
  • Tu as trouvé la personne ? Tu as une personne en vue?
  • Non
  • Tu es encore amoureuse ?

Poser cette question revenait à dire qu’une seconde fois, le cœur de Taiana n’allait pas supporter le choc. Déjà la fois précédente, on l’avait ramassé par une voiture et elle a fini dans un hôpital. Ce, à cause d’une rupture avec Jack. Une grosse brute !

Parfois, Mandy se posait la question de savoir comment sa sœur avait pu sortir avec un type de ce genre. A vrai dire, ce type ne méritait pas l’amour de Taiana. Un vrai profiteur, qui n’attendait que soit l’argent soit le sexe. Mais l’amour ne se vit pas seulement pour le sexe ou encore pour l’argent. Au fil des temps, elle a dû comprendre que tous les hommes étaient pareils. Pour eux, c’est soit le sexe ou rien d’autre. Et dire qu’elle l’aimait vraiment !  Cette fois-ci que pouvait réserver l’avenir à sa sœur ? Elle avait un mauvais pressentiment et la question inspirait la peur mais aussi une certaine tristesse puisque Taiana n’a « jamais » réussi en amour. Mon Dieu, que faire ?

  • Oui, mais un peu
  • De ?
  • C’est encore dans le cœur
  • Tai ?
  • Présente
  • Tu m’appelles pour me faire marcher ?
  • Bon, ça va, je crois que je suis amoureuse de mon directeur mais le truc, ce qu’il ne m’a jamais regardé. Tu te souviens de lui?
  • Évidemment
  • Il le sait?
  • Je ne sais pas. Je ne veux pas le lui dire ça quand même
  • Tu vas continuer à souffrir seule.
  • Je suis prête. Ce n’est pas la première fois.

Ce genre de réponse, elle était habituée à l’entendre. Elle est si jeune pour souffrir ainsi mais bon que dire d’autres que ;

  • Chérie, ne t’inquiète pas, un jour viendra où il te regardera pour le moment concentre toi à ton travail. A ses yeux, tu n’es qu’une pauvre fille qu’il a ramassée en Afrique. Ne l’oublie jamais ! Veux-tu qu’il se passe quelque chose ?
  • Ok !, j’arrête de me faire des idées [Découragée]

La nuit, Taiana ne put s’endormir, après 9 ans de solitude, son cœur battait enfin normalement et elle se sentait bien en sa présence. Voilà que sa sœur lui demandait de ne plus penser à son prince charmant, que faire ?

Elle voulait s’endormir quand elle reçut soudainement un appel. Mais qui ça peut bien être à cette heure-ci de la nuit ?

  • Allô
  • Ça va ?
  • Oui, ça va. Puis-je savoir à qui j’ai l’honneur ?
  • Tu ne te souviens pas de ma voix ?
  • Non, c’est la première fois qu’une telle voix m’appelle en plus à cette heure-ci !
  • C’est Éric
  • Monsieur ? vous ne dormez pas ?
  • Arrête un peu de me vouvoyer ! Au fait je n’ai pas sommeil et ça fait très longtemps qu’on s’est parlé au téléphone. Depuis un certain temps, j’ai constaté que beaucoup de choses ont changé entre nous.
  • Que veux-tu qu’on se dise? Les choses ont changé à présent. Je ne mérite pas la place que tu m’as donnée et je dois tout faire pour me réveiller tôt sinon je serai en retard et ce n’est pas ce que tu attends de moi. Laisse moi je veux dormir.
  • Excuses-moi. Je te laisse dormir. Bonne nuit Taiana (avec une voix aussi sensuelle que possible)
  • Merci, à vous aussi (troublée)

Le samedi, à 7 heures, elle se lève et aussitôt dans la salle de bain. Quand elle finit de se préparer, le même numéro l’appela

  • Taiana ? c’est Éric, une fois de plus
  • Bonjour !
  • Bonjour, tu es déjà au bureau ?
  • J’y serai dans 10 minutes
  • Ok ! je l’espère

La journée s’est passée comme d’habitude mais quelque chose n’allait pas chez Taiana. Cette fois, elle se décide de gérer l’affaire en grande fille : pourquoi Éric peut-il l’appeler à cette heure de la nuit ? Pourquoi tous ces airs ?

Le dimanche, fatiguée elle ne put aller  à l’église. Elle préféra rester chez elle pour travailler en pensant à son directeur. Le lendemain, elle avait une réunion à diriger, elle stressait déjà.

***

Après 4 ans de service, Taiana est arrivée à gérer cette grande entreprise malgré les divergences et surtout les mésententes qui régnaient au sein de l’entreprise. Elle décida alors d’appeler son directeur, son amour ; le fait  juste de penser à lui provoquait une telle décharge difficile à contrôler.

  • Allô
  • Allô, à qui ai-je l’honneur ?
  • Taiana, votre secrétaire particulière
  • Ah oui, comment tu vas Taiana ?
  • Je vais bien merci et vous ?
  • Voilà que tu me vouvoies… Pourquoi cet appel ? je pensais que tu gérais bien la situation ?
  • Justement monsieur, je vous appelle pour vous faire part de ma décision
  • [étonné], une décision ? laquelle ?
  • Je compte démissionner d’ici peu
  • Pourquoi ? Tu sais, si tu pars maintenant, l‘entreprise va tomber en faillite et je ne crois pas que c’est ça ton vœu ? Il s’est passé quelque chose que tu ne veux pas me dire ? qui te malmène ? qui t’empêche de travailler ?
  • La question n’est pas de savoir la personne qui me malmène mais celle de chercher la personne qui pourra me remplacer une fois partie.

Elle était réellement menacée et elle ne pouvait donner les noms de ses ravisseurs.

Quelques jours après, Éric acceptait sa démission.

Retournée à Londres était peut-être une chose facile à faire mais trouver une personne digne de confiance pour le poste qu’elle occupait était un vrai problème, malheureusement les menaces grandissantes, elle dut quitter Paris plus tôt que voulue. A Londres, elle dirigeait un grand hôtel, là elle avait une famille qui l’attendait il n’y aurait plus de menaces, plus de pressions.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s